Comment les crédits carbone peuvent vous aider à atteindre vos objectifs Net Zéro ?

Aimery Cayol
September 30, 2022
Blog
Comment les crédits carbone peuvent vous aider à atteindre vos objectifs Net Zéro ?
Le système des crédits carbone permet à n’importe quelle entreprise désireuse d’atteindre l’exemplarité climatique de soutenir des projets carbone, c’est-à-dire des projets de réduction d’émissions de GES ou de capture de CO2.
Ces projets sont un maillon essentiel dans l’objectif de neutralité carbone globale, il est donc important de comprendre leurs rôles et limites dans une trajectoire Net Zéro.
Sujet à controverse, l’achat de crédit carbone doit être considéré comme un aboutissement de la stratégie bas carbone, et non comme un “droit à polluer”.
Comment les crédits carbone s’inscrivent-ils dans une trajectoire Net Zéro ?

Qu’est-ce que la neutralité carbone ?

« Situation dans laquelle les émissions anthropiques de gaz à effet de serre dans l’atmosphère sont compensées par les éliminations anthropiques au cours d’une période donnée » - GIEC

En tout état de cause, la neutralité carbone renvoie à une forme d’équilibre entre les tonnes de gaz à effet de serre émisent par l’homme et les tonnes gaz à effet de serre pouvant être stockés dans des puits de carbone gérés par l’Homme (forêts, champs…). 🌱

Depuis 2015 et les Accords de Paris, la neutralité carbone est devenue un objectif politique central. Ainsi, comme 50 autres pays, la France annonce vouloir atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour se faire, elle a mis en place une stratégie nationale bas-carbone et est soutenue par des structures telles que l’ADEME.

Evolution des émissions et des puits de GES sur le territoire français. Source : BL Evolution

Comment une entreprise peut-elle atteindre la neutralité carbone ?

Question piège. 😉 Une entreprise ne peut pas atteindre la neutralité carbone ; elle peut cependant contribuer à l’objectif de neutralité carbone mondial. En effet, la neutralité carbone n’a de sens qu’à l’échelle nationale, voire mondiale. Chaque tonne de carbone émise, même compensée, reste impactante.

Malgré tout, les entreprises tiennent un rôle central de contribution à l’objectif de neutralité carbone national fixé par l'État. Ainsi, leur engagement débute par un bilan des émissions carbone, directes et indirectes. Ensuite, la stratégie bas carbone passe par 3 étapes principales :

  1. Éviter 🗑

Faire le tri dans ses émissions et supprimer ou changer ce qui peut l’être (fournisseur d’énergie, matière première…).

  1. Réduire 📉

Revoir son fonctionnement pour mener à la baisse les émissions superflues ou évitables (transport, utilisation d’énergie, numérique…).

  1. Compenser ⚖️

Après avoir évité ou réduit les émissions pouvant l’être, il nous reste les émissions carbones incompressibles, celles qui sont absolument nécessaires à l’existence de l’activité. Alors, le nombre de tonnes de carbone inévitables restants peut être racheté sous forme de crédit carbone. En d’autres termes, il s’agit de soutenir des projets de puits carbone hors de notre chaîne de valeur.

Les 5 étapes d’une stratégie environnementale en entreprise. Source : TerraTerre

Comment fonctionnent les crédits carbone ?

On utilise des crédits carbone pour compenser ses émissions résiduelles, c’est-à-dire les émissions carbone que l’on ne peut éviter.

Crédit Carbone : Unité qui voit le jour dans le cadre du protocole de Kyoto de 1997.  Émission d’une tonne d’équivalent dioxyde de carbone, mise sur le marché du carbone. Synonyme : Unité de réduction certifiée des émissions, URCE, quota-carbone

En d’autres termes, un crédit carbone renvoie à une tonne de gaz à effet de serre stocké dans des puits de carbone gérés par l’Homme. Par exemple, si une entreprise compte deux tonnes de carbone incompressibles, alors elle peut acheter deux crédits carbone. 🤝

Un crédit carbone s’achète donc via un porteur de projet, qui crée des puits de carbone (agriculture, forêt…), et transforme ses tonnes de carbone stockées en crédits carbone au travers d’un organisme certificateur (Label Bas Carbone, Gold Standard…). Aujourd’hui, le prix en France est en moyenne de 6€, mais peut aller jusqu'à 50€ en fonction des projets.

Attention, il existe deux types de marché : obligatoire et volontaire. Le marché obligatoire exige des entreprises qu’elles respectent leur quota carbone imposé : les entreprises qui y sont soumises sont alors libres de vendre ou acheter des quotas entre elles, en fonction de leurs besoins. A l’inverse, le marché volontaire répond à un réel engagement de l’entreprise pour une transition climatique.

C’est quoi la contribution carbone ? Source : TerraTerre

Pourquoi faire de la compensation carbone ?

Parce que, de plus en plus, on observe la hausse des extrêmes de températures, la hausse du niveau des mers, l’intensification des aléas climatiques, la fonte des glaciers, l’augmentation du stress hydrique, la mise en danger de la sécurité alimentaire, les menaces sur les habitations, la prolifération de nuisibles et de maladies, la perte de la biodiversité… et toute les conséquences économiques qui s'ensuivent. Évidemment, la liste est largement non-exhaustive.

De la production à la consommation, les entreprises sont au cœur du système, et ainsi au cœur de l’enjeu climatique. D’abord par la réduction mais également par la compensation, il est essentiel de prendre conscience aujourd’hui du rôle qui leur incombe. 💪

De plus, à l’enjeu climatique en lui-même s’ajoute l’aspect réglementaire qui s’affine, ainsi que les exigences écologiques des clients et collaborateurs, qui portent de plus en plus d’intérêt à cet aspect.

Si vous n’êtes pas convaincu, cliquez ici.

Qu’est-ce que le SBTI ?

La Science Based targets Initiative (SBTI) est un outil de décarbonisation pour les entreprises : il propose une stratégie transparente et des engagements crédibles, pour répondre aux enjeux climatiques mondiaux.

Rassemblant le CDP (Carbon Disclosure Project), le WWF (World Wide Fund For Nature), le WRI (World Resources Institute) et le Pacte Mondial des Nations Unies, le SBTi met en lumière le rôle fondamental des entreprises dans la transition du climat et les accompagne dans les 4 étapes vers la neutralité climatique.

En adhésion avec les Accord de Paris et les études du GIEC, les objectifs scientifiques sont pensés de manière à limiter l’augmentation des températures à 1,5°C. De cette volonté, l'organisation fait naître une norme SBTi Corporate Net-Zero, qui indique clairement le chemin à suivre pour atteindre le net-zero. Mais alors, quel est le chemin ? 🤔

Afin d’être reconnue net-zero, une entreprise doit avoir éliminer 90% de ses émissions dûes production, distribution et utilisation de ses produits ou services pour 2050. Ainsi, cela se passe en 4 étapes :

  1. Réduction à court terme des émissions dans la chaîne de valeur
  2. Atteinte de l’objectif final net-zéro
  3. Réduction des émissions au delà de la chaîne de valeur
  4. Supprimer le reste des émissions de la chaîne de valeur

Pour en savoir plus sur la méthode SBTi, cliquez ici.

Processus d’engagement des entreprises auprès de l’iSBT. Source : SBTi

En somme, les crédits carbone constituent la dernière étape d’une stratégie bas carbone en entreprise. Bien que la notion de neutralité carbone n'ait pas de sens à l’échelle d’une entreprise, l’achat de crédit carbone est un engagement essentiel dans la contribution à l’objectif de neutralité carbone mondiale en 2050.

SOURCES :

https://www.sylvera.com/blog/carbon-credit-offsets-science-based-targets

https://www.info-compensation-carbone.com/comprendre/la-neutralite-carbone/

https://www.ecologie.gouv.fr/objectif-zero-emission-nette-co2-dici-2050-francois-rugy-presente-projet-loi-relatif-lenergie-et-au

https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/finance-et-societe/finance-durable/finance-verte/quest-ce-quun-financement-neutre-en-carbone/

https://www.bl-evolution.com/la-france-manque-encore-dambition-et-peine-a-se-donner-les-moyens-concrets-datteindre-la-neutralite-carbone/

https://sciencebasedtargets.org/resources/files/PUBLICATION_SBT_BD_web.pdf

Partager cet article
Aimery Cayol
View all
Category one
Category two
Category three
Category four
Nos autres articles
Candice HEYMAN
November 2, 2022
agriculture régénérative
Bas carbone

Exemple d'une démarche climatique rigoureuse : Carmila !

Aimery Cayol
November 2, 2022

Régénérez les écosystèmes. Soutenez l’agriculture dont nous avons besoin.

Merci, votre message a bien été envoyé.
Nous revenons vers vous très vite
Oops! Quelque chose ne va pas.